Qu’est ce que le fukubukuro au japon ?

Voyager, ce n’est pas uniquement faire ses bagages et partir à l’exploration de nouveaux endroits. C’est aussi découvrir de nouvelles cultures et traditions. Et si cette fois, vous avez décidé de mettre le cap en Asie, plus précisément au Japon, préparez-vous à découvrir la tradition du « fukubukuro japonais ».

Qu’est-ce que le fukubukuro au Japon ?

Connu en anglais sous le nom de « lucky bag » et en français « sac surprise », le fukubukuro est un terme très entendu au Japon, surtout durant la première semaine du mois de janvier. Mais qu’est-ce que c’est ?

Le fukubukuro se dit d’un sac rempli de cadeaux surprises et mystérieux. Toutefois, celui-ci n’est pas offert, malgré son contenu. Il est mis en vente à des prix plus qu’avantageux chaque année, voire lors de la période des soldes.

Ainsi, presque tous les magasins en vendent tous les ans. Et c’est devenu une coutume pour les japonais de se ruer chez ces derniers et de s’en procurer.

Que trouve-t-on dans les fukubukuros ?

Rien qu’en regardant les petits sacs, souvent en papier, bien décorés étalés dans les vitrines, cela donne envie d’en avoir. Mais que peut-on trouver à l’intérieur de ces sacs à bonheur ? Sachez qu’un fukubukuro renferme toujours plus d’un article.

Souvent, celui-ci contient même des assortiments de produits. Bien sûr, le contenu dépend largement du magasin et des types de produits qu’ils vendent. C’est ainsi que vous pourrez trouver une palette de maquillage, un rouge à lèvres ainsi que des pinceaux à maquillage dans un fukubukuro mis en vente par un magasin de produits cosmétiques. Tout comme il est fort probable de tomber sur une paire d’écouteurs, un chargeur et un wingle en choisissant un lucky bag de chez un vendeur de produits high-tech.

Quoi qu’il en soit, la règle est la même pour tous : le contenu vaut toujours plus cher que son prix d’achat ! Et cette réduction peut chez certains centres de commerce atteindre les 50%.

D’où vient cette tradition japonaise ?

Les japonais font partie de ces personnes qui accordent beaucoup d’importance à la question d’énergie et de vibration (positive ou négative).

Par conséquent, ils ont l’habitude d’effectuer un grand ménage et de faire un tri chez eux à l’approche du nouvel an. Selon eux, la nouvelle année doit être accueillie proprement et sainement ; et ils doivent, à cet effet, se débarrasser de ce dont ils n’ont plus besoin.  Pour certains, il est même préférable de changer tous les meubles et choses de la maison.

Avec le temps, cette coutume a été reprise par les vendeurs. Ces derniers programment ainsi des liquidations à chaque début d’année, afin de faire place au nouvel arrivage. Et le fukubukuro est le meilleur moyen qu’ils ont trouvé.  

Figurines de Mangas japonais : où les acheter à Tokyo ?