Découvrez le grand Bouddha de Kamakura

Le Daibutsu Kamakura située au Japon détient la seconde grande statue fabriquée en bronze de Bouddha. En étant un monument emblématique de son pays, elle figure parmi les attractions touristiques célèbres, de la région de Kanto. Découvrez le Grand Bouddha de Kamakura.

Le Grand Bouddha : ce qu’il faut savoir

Le « Grand Bouddha » figure parmi les plus célèbres icônes du Japon qui attirent les touristes. Il est en effet une monumentale statue faite en bronze représentant « Amitabha ». Cette statue se situe dans l’enceinte du temple de « Kotoku-in » et pèse 121 tonnes. Il faut savoir qu’elle remplace une ancienne statue de Bouddha en bois endommagée par la tempête en 1248. Sa construction a pris une douzaine d’années depuis 1252. Cette grande statue est creuse, son intérieur est visitable. Nombreux visiteurs laissent sur les parois des graffitis, mais sachez que ce lieu sacré devrait être respecté. En 1923, la base sur laquelle la statue est assise fut détruite par le grand séisme de Kanto, mais sa réparation fut faite en 1925. Si vous souhaitez trouver en ligne un spécialiste du voyage au Japon, visitez japon.marcovasco.fr.

Destination vers le Grand Bouddha

Depuis Tokyo, visiter le « Daibutsu de Kamakura » ou le Grand Bouddha est possible en un jour. Pour cela, vous devez prendre, en un premier temps, la ligne ferroviaire : « Shonan Shinjuku » de la gare de Kamakura. Ensuite, vous devez prendre l’itinéraire d’Enoshima qui se situe vers Fujisawa. Ensuite, vous devez descendre à « Hase » un arrêt de gare après Fujisawa. Une fois arrivé, vous pouvez facilement repérer l’accès vers le Grand Bouddha. Vous pouvez vous y rendre en sept minutes en suivant un itinéraire bien marqué pour vous assurer de ne pas vous perdre. En effet, le « Daibutsu de Kamakura » est dans l’enceinte du « Kotokuin », ce dernier étant un temple appartenant à l’école bouddhiste « Jodo ».

Une envie de voyager : visitez le Grand Bouddha

Si vous voulez écouter le son étouffé du monde et vivre l’un des temps forts de votre visite, alors pénétrez à l’intérieur du Grand Bouddha. Sur la droite du Bouddha, vous pourriez voir accrocher d’immenses sandales de paille « Warazori » longues de 1,8 mètre. Au début, en 1951, ce sont des enfants, espérant que Bouddha va les enfiler pour partir sillonner le Japon, qui les ont tressées. Ensuite, elles ont été renouvelées tous les trois ans par des enfants issus de la même communauté que ces premiers. Parmi les autres sites, ne manquez pas durant votre voyage d’admirer la porte « Niomon » avec ses couleurs intenses abritant les deux rois gardiens « Deva » du temple. Vous pouvez également voir, derrière le Bouddha, le pavillon « Kangetsudo » construit en XVe siècle.

Le marché de Tsukiji : un incontournable à faire à Tokyo
Découvrez les parades de Cosplay à Harajuku